Imprimer ce Page

Hypnose

Définition : L’hypnose est tout d’abord un état, une conscience particulière reliant le mental, le corps à travers les sens et c’est aussi un ensemble de techniques permettant d’obtenir cet état.

L’hypnose est un état naturel de veille et de conscience élargie dans lequel le corps est complètement détendu et relâché comme dans un état de sommeil. Dans la mythologie grecque, hypnos est le Dieu du Sommeil mais contrairement au sommeil, il y a dans l’hypnose un état de vigilance et de conscience modifiée. La conscience est dans un état élargi ce qui permet une réceptivité et une suggestibilité très favorable pour faciliter des changements psychiques, physiques, ou comportementaux.

L’hypnose est une technique qui s’adresse à « l’inconscient », au cerveau émotionnel celui qu’on ne contrôle pas par la volonté consciente.

L’état hypnotique permet de trouver dans notre « inconscient » des solutions latentes, des ressources insoupçonnées, de dialoguer avec notre médecin intérieur.

C’est une méthode de transformation personnelle simple, rapide et efficace.

Chacun est réceptif à l’hypnose, en utilisant la technique la plus adéquate à la personne.

Aujourd’hui on constate que l’hypnose se développe de plus en plus dans le monde thérapeutique, à l’hôpital pour les anesthésies, pour gérer la douleur…et en cabinet privé.

 

Histoire

Déjà, à l’époque sumérienne (-6000 ans avant JC), dans l’antiquité grecque et  égyptienne, on décrit des états de conscience modifiée.

Franz Anton Mesmer, médecin Viennois,  met en pratique, en 1773, l’existence d’un fluide universel (magnétisme animal),  c’est un précurseur des techniques d’induction et d’état modifié de conscience.

A la même époque, le marquis Armand Marie Jacques de Chastenet de Puysegur déclare «  le soignant par sa volonté n’est qu’un vecteur et que le travail de guérison est effectué par les patients eux-mêmes ».

De même pour l’Abbé de Faria en 1813, l’effet hypnotique ne vient pas d’un un fluide externe, mais de la relation à l’autre.

Étienne Félix d’Hénin de Cuvillers, un magnétiseur français qui en 1819, utilise le préfixe « hypn » pour décrire les phénomènes du fluide universel. La paternité du mot Hypnose est attribuée au docteur James Braid en 1843 dans «neurynologie, traité du sommeil nerveux ou hypnotisme ».

C’est aussi au XIXème que des opérations chirurgicales sont effectuées sous hypnose (Cloquet 1829, Loysel 1845, Estaille 1846, Broca 1859, Liebeault, 1889,

Le professeur Jean Martin Charcot présente l’hypnose en 1878 comme un fait somatique de l’hystérie à la différence de Liebeaut pour qui l’hypnose est un phénomène naturel accessible à tous, c’est la suggestion qui guérit le patient.

Freud, en 1887, après Charcot, utilise l’hypnose puis développe ses idées pour conceptualiser la psychanalyse.

Puis l’hypnose se développera grâce au psychiatre Milton Erickson (1901-1980), pour qui l’inconscient est un foyer de ressources dans lequel, il faut aller puiser. Le sujet ne sait pas qu’il sait déjà, inconsciemment, ce que son conscient ne sait pas.

 

Les bénéfices

L’hypnose moderne est holistique et pluridisciplinaire ericksonnienne et humaniste. Elle apporte une meilleure santé physique, psychique, émotionnelle et affective.

Les demandes de séances d’hypnose pour lesquels j’accompagne le plus souvent sont :

  • Cesser de fumer
  • Mincir
  • Apprivoiser des douleurs
  • Vaincre des angoisses, des phobies
  • Dépasser un mal-être, trouver sa place,
  • Avoir confiance en soi
  • Faire un deuil
  • Préparer un passage: examen (études, santé…), entretien professionnel, un accouchement, un départ en retraite
  • Améliorer la qualité du sommeil

Pourquoi ça marche ?

Notre cerveau est multiple et complexe. Le cerveau gauche dit « conscient » est rationnel, il analyse alors que le cerveau droit est celui des émotions, il est « inconscient » et ces deux cerveaux ne communiquent pas toujours bien ensemble et vous vous retrouvez alors à vouloir et ne pas pouvoir sans raison apparente.

Dans l’hypnose, le praticien s’adresse à ce cerveau émotionnel « inconscient », capable de trouver les solutions qui sont en vous et permettre à votre cerveau gauche de les rendre réels. Vous êtes alors acteur de votre changement en créant de nouveaux comportements positifs, satisfaisants et épanouissants.

Les séances: Chaque séance a un objectif que je vous aide à formuler, cet objectif est clair et défini sur ce que vous voulez changer, transformer, faire, être…à partir de maintenant pour votre plus grand bien et le bien de tous.

Une première séance peut suffire et quelques séances sont nécessaires selon la situation. Vous serez rapidement autonome pour avancer sereinement. Tous les changements se feront naturellement à votre rythme.

 

Vous trouverez ci dessous le lien pour accéder au dépliant de présentation des séances d’hypnose par la sonothérapie pour Cessez de fumer sans la moindre volonté et Mincir sans privation :ces séances sont spéciales dans la mesure où elles demandent un suivi de votre part en auto-hypnose pour vous déshabituer progressivement mais surement et définitivement.

http://www.sandrinehatonnaturopathe.com/wp-content/uploads/2014/06/Plaquette-Hypnose-Sandrine-Haton.pdf

L’hypnose nous permet de transformer notre vie en ayant accès à toutes nos ressources intérieures, en quelques séances seulement .

Lien Permanent pour cet article : https://www.sandrinehatonnaturopathe.com/hypnose/